• AR

Le condensé Aircrypto de Septembre

Comme chaque mois, faites le plein de news avec la Newsletter Aircrypto.



Au programme :

- Quel comportement du modèle au cours du mois ? - Le marché des cryptos décortiqué et expliqué en images

 

📈 Résumé du mois de Septembre


Une surperformance de plus de 20% !


En septembre, notre stratégie d’investissement enregistre un gain de +5,1%.


Après avoir connue une performance record en Août (+37.8%), notre stratégie d’investissement continue sa belle dynamique, et ce malgré un marché des crypto-monnaies en berne (-17,2% pour une stratégie de conservation des 10 cryptos analysées par le modèle) : une surperformance de plus de 20% en faveur d’Aircrypto !

En effet, si nous avions commencé à réduire la voilure en réduisant notre exposition au marché à seulement 50% fin Août, nous avons pourtant pu suivre la trajectoire haussière du marché jusqu’au 6 Septembre.

Compte tenu de l’environnement de marché et de la saisonnalité généralement défavorable pour les crypto-monnaies, notre modèle a ensuite décidé de réduire le risque en baissant la part investie à seulement 20%. Ceci a permis à notre portefeuille d’éviter la chute d’environ 15% du marché subie dans la journée du 7 Septembre, la stratégie n’enregistrant alors qu’une perte de 2.5% sur ces 24 heures.

Alors que la dynamique baissière s’est poursuivie - en lien notamment avec l’actualité en provenance de Chine - le modèle s’est entièrement désinvesti sur la deuxième partie du mois (100% cash), préservant ainsi les gains accumulés lors des 15 premiers jours.

Notre stratégie d’investissement (suivi strict du modèle) est donc en hausse de 129,6% depuis le début de l’année 2021.

 

🔎 L'Actu décryptée par nos soins


Une saisonnalité défavorable, accentuée par les actualités chinoises


Historiquement, le mois de Septembre est le seul mois de l’année où le rendement mensuel moyen du Bitcoin est négatif (-7% en moyenne). Cette année 2021 ne fera pas exception à cette règle, la reine des cryptomonnaies cédant 7,7% sur la période. Mais la saisonnalité n’aura très certainement pas été le seul facteur pesant sur le marché des crypto-monnaies.

En effet, comme à son habitude depuis le début de l’année, la Chine aura encore une fois été l’un des éléments déclencheurs du sell-off des actifs digitaux. Tout a commencé avec Evergrande, un géant de l’immobilier chinois, dont la situation financière s’est fortement dégradée suite à la crise sanitaire.

Mais qu’est-ce le marché immobilier chinois vient-il faire au sein des crypto-monnaies me diriez-vous ?

La réponse est à chercher dans les comptes de Tether, l’entreprise derrière le stablecoin éponyme (USDT). La société, qui détiendrait plus de 30 milliards de dollars de papiers commerciaux (autrement dit des titres de dettes) pour “assurer” la convertibilité des USDT en dollars, aurait selon certaines rumeurs en sa possession des titres de dettes d’Evergrande ! Or là est le problème : alors que le promoteur immobilier menace de faire défaut, un non paiement des obligations pourrait entamer la crédibilité de Tether à assurer cette fameuse convertibilité. C’est donc cette rumeur, démentie par l’entreprise plus tard dans le mois, qui a notamment affolé les investisseurs et précipité la baisse des crypto-monnaies, en lien avec la chute plus globale des actifs risqués.


En parallèle, les autorités chinoises ont pour une énième fois attaqué les crypto-monnaies : la Banque populaire de Chine indiquant dans un communiqué le 24 Septembre que les transactions impliquant des devises digitales sont interdites sur leur territoire. Une réglementation à mettre en lien avec la certaine envie du gouvernement à faire place nette pour le lancement attendue du yuan digital dans un futur proche. Une autre explication à cette répression est peut-être aussi à chercher du côté de la crise énergétique que subit l’Empire du Milieu : le minage de crypto-monnaies pouvant jouer un rôle à cet égard comme l’a souligné Elon Musk dans un de ses tweets. Dans ce contexte, Sparkpool tout comme BeePool, deux des plus grands pools de minage sur Ethereum (25% du hashrate Ethereum à eux deux), ont ainsi décidé d’arrêter leurs services dans les prochains jours.

Crédit photo : The Blockchain Land


Un fondamental pourtant bullish

Pour autant, d'un point de vue micro, le mois de Septembre a encore connu nombre de nouvelles positives pour l’écosystème, certes plus ou moins importantes. Parmi les plus notables on pourrait citer la mise en place des pourboires en Bitcoin sur Twitter, le plongeon de TikTok dans l’univers des NFT, le lancement probable par Revolut de sa propre crypto-monnaie ou encore la présentation de Visa sur des travaux d’élaboration d’un hub d’interopérabilité blockchain pour les paiements en crypto-monnaies (UPC).

Mais bien au delà de ces nouvelles micros, l’analyse des données on-chain révèle un environnement bien plus favorable :

  • L’offre de Bitcoin détenue par des investisseurs à long terme (et donc par définition moins susceptible d’exercer une pression vendeuse) n’a cessé d’augmenter depuis les 7 derniers mois (voir graphique 2). En conséquence, seul 20% de l’offre est désormais détenue par des investisseurs à court terme, un seuil généralement atteint lors des points bas de marchés (voir graphique 3).

  • D’après le rapport hebdomadaire publié par CoinShares, les investisseurs institutionnels ont continué d’accroître leur exposition aux actifs digitaux comme en témoigne les flux entrants en leur provenance pour la 6ème semaine consécutive. Bitcoin, Ethereum et Cardano montrent le plus grand intérêt de la part de ces investisseurs (voir tableau ci-dessous).

Enfin on terminera par des nouvelles encourageantes du côté des hautes autorités américaines qui semblent plutôt enclines pour une soft régulation des crypto-monnaies selon les dernières déclarations (Joe Biden et Gary Gensler pour les nommer). En conclusion, si le sentiment semble avoir été affecté et s’il convient de garder un oeil sur la réglementation à court terme, les fondamentaux à la fois d’un point de vue micro côté entreprises et côté analyse des données on-chain nous encourage à maintenir une opinion positive pour les prochains mois sur les actifs digitaux. Attention néanmoins à la remontée observée des taux longs aux Etats-Unis qui pourraient engendrer un sell-off sur la classe d’actifs, bien que les crypto-monnaies semblent s’être décorrélées des actions américaines sur la période récente.


Adrien Roure, Fondateur Aircrypto

 

À bientôt pour une nouvelle Newsletter !